intéressant

Glossaire du jargon des armes à feu pour ceux qui ne connaissent pas les armes à feu

Les médias utilisent beaucoup de termes relatifs aux armes à feu ces temps-ci, tels que «pince», «douilles» et «semi-automatique». Mais si vous n'êtes pas familier avec les armes à feu, beaucoup de ces termes risquent de vous échapper. . Ce glossaire du jargon des armes à feu aidera à clarifier les choses afin que vous puissiez être une partie informée de la conversation.

De toute évidence, il s’agit d’un sujet sensible, compte tenu en particulier des nombreuses tragédies récentes. Cependant, la connaissance des armes à feu est importante, peu importe votre position, car la désinformation ne fait que créer plus de confusion et de frustration pour tout le monde. Une vraie discussion ne peut avoir lieu que lorsque nous comprenons tous les faits fondamentaux.

Voici, en ordre alphabétique, les termes que vous ne connaissez pas:

  • ACP : Une abréviation de Automatic Colt Pistol. Désigne divers modèles et calibres de cartouche John Browning principalement utilisés dans les pistolets semi-automatiques Colt et Fabrique Nationale de Herstal, tels que les pistolets .45 ACP, .380 ACP et .25 ACP.

  • AK-47 : Un fusil d'assaut automatique extrêmement populaire développé par Mikhail Kalachnikov en Union soviétique et qui avait été utilisé pour la première fois en service actif en 1948. Ils sont très fiables et ne coûtent pas très cher pour être fabriqués. Ils constituent donc une arme de choix pour de nombreux militaires et des tenues révolutionnaires. En 2004, «sur les 500 millions d'armes à feu dans le monde, environ 100 millions appartiennent à la famille Kalachnikov, dont les trois quarts sont des AK-47»

  • Munitions (munitions) : ensemble de composants comprenant de la poudre à canon, un apprêt et un projectile enfermé dans un boîtier. La quantité de munitions est mesurée en tours, qui est ce qui est chargé dans une arme à feu. Les munitions sont disponibles dans des centaines de tailles et doivent correspondre à l’arme à feu pour pouvoir être utilisées.

  • AR-15 : ArmaLite Rifle-15, ce n'est pas un «fusil d'assaut». C'est un fusil semi-automatique léger, disponible dans une grande variété de modèles. Ils sont considérés par certains comme des "fusils sportifs modernes" et par d'autres comme des "fusils d'assaut". Des variantes de l’AR-15 ont été utilisées dans de nombreuses fusillades de masse très médiatisées aux États-Unis, notamment Sandy Hook, Aurora, San Bernardino, l’église Sutherland Springs, le srip Las Vegas, le tournage du Stoneman Douglas High School et, plus récemment, le Waffle Tir de maison à Nashville, Tennessee.

  • Fusil d'assaut : terme technique désignant un fusil à tir sélectif, généralement utilisé par les forces militaires ou de police, qui tire des munitions à puissance réduite à partir d'un chargeur amovible. Il peut tirer en mode semi-automatique ou entièrement automatique. Les exemples incluent les AK-47 et les M16.

  • Arme d'assaut : terme politique et non technique qui change en fonction de la personne qui l'utilise. Le Connecticut définit les armes d'assaut comme des «armes à feu à tir sélectif capables d'un tir entièrement automatique, semi-automatique ou éclatant selon les options de l'utilisateur». Virgina définit ces armes comme toute arme d'une capacité de chargeur supérieure à 20 cartouches. L'interdiction des armes d'assaut par le gouvernement fédéral, adoptée en 1994 mais maintenant expirée, comportait sa propre liste complexe de directives pour la définition des armes d'assaut.

  • Automatique : une arme qui tire en permanence des balles tant que la gâchette est enfoncée ou maintenue et qu'il reste des munitions dans le chargeur. Plus communément appelé «mitraillette».

  • Balistique : science et étude de la décharge de cartouches, du lancement, du vol, du comportement et des effets des projectiles (dans ce cas, des balles). Les experts en balistique peuvent déterminer où une balle a été tirée, où elle est allée et ce qu'elle a fait.

  • Beretta : Une entreprise italienne de fabrication d'armes à feu — Fabbrica d'Armi Pietro Beretta. C'est le plus ancien fabricant actif de composants d'armes à feu au monde. Ils fabriquent des pistolets semi-automatiques, des revolvers, des fusils de chasse, des fusils, des mitraillettes, des pistolets mitrailleurs, etc.

  • Blanc : Une munition chargée de poudre noire mais pas de balle. Couramment utilisé dans les films, la télévision, le théâtre, les exercices militaires et pour les courses de départ.

  • Action de verrou: Type de fusil qui tire une cartouche à la fois. Une fois qu'une cartouche est tirée, l'utilisateur doit retirer manuellement un mécanisme cylindrique en métal appelé boulon pour décharger la coque vide et charger une autre cartouche dans la chambre.

  • Buckshot : munition pour fusil de chasse contenant des plombs de taille moyenne ou grande (diamètre égal ou supérieur à 0, 24 po) qui tirent tous en même temps sur un obus de fusil de chasse. Utilisé pour l'autodéfense et la chasse au gros gibier.

  • Bullet : Le projectile dans une cartouche ou une cartouche de munitions. Lorsque l'amorce est frappée, la poudre à canon est enflammée et la balle est propulsée dans le canon de l'arme et vers sa cible.

  • Enveloppes : Unité contenant une cartouche ou une cartouche. Il contient la poudre à canon, le (s) projectile (s) et un apprêt intégré (pour enflammer la poudre à canon). Habituellement en métal pour fusils et armes de poing, en plastique pour fusils de chasse. Parfois appelé "coquille".

  • Calibre : Le diamètre de l'alésage d'un canon (le diamètre intérieur du canon) mesuré en fractions de pouce. Il détermine également la taille des munitions pouvant être tirées par l'arme. Par exemple, “calibre .22” ou “calibre .45”. Le calibre peut également être mesuré en millimètres, comme “9 mm”, mais il n'y a pas de point décimal et le mot calibre est supprimé.

  • Clip : unité de plusieurs cartouches (généralement stockée sur une bande métallique) prête à être chargée rapidement dans une arme à feu ou dans un chargeur, au lieu de charger une arme à la fois. En outre, souvent utilisé comme terme d'argot pour un magazine (voir ci-dessous).
  • Coq : action consistant à retirer manuellement le marteau du pistolet et à le relâcher en tirant sur la gâchette, ce qui déclencherait le tir. De nombreuses armes, en particulier celles équipées de marteaux internes, peuvent être automatiquement armées en appuyant sur la gâchette. C’est ce que l’action et le son que vous voyez et entendez dans les films et à la télévision lorsque l’impasse se dégage.

  • Double frappe : simplement deux coups de feu tirés en succession rapide, généralement sans viser à nouveau l’arme à feu entre les coups de feu.

  • Arme à feu : Selon la définition fédérale, en vertu de la Loi sur le contrôle des armes à feu de 1968, il s’agit d’un fusil, d’une carabine ou d’une arme de poing utilisant de la poudre à canon comme agent propulseur. Les pistolets à air comprimé et autres dispositifs qui tirent des projectiles sans combustion ne sont pas considérés comme des armes à feu.

  • Suppresseur de flash : Fixation à la fin du canon d'une arme à feu laissant l'air chaud et les gaz s'échapper du canon. Cela permet de réduire l'éclair de lumière lors de la sortie du canon, améliorant ainsi la visibilité du tireur.

  • Stock pliable : un stock de fusil ou de carabine pouvant être doublé pour un stockage compact.

  • Jauge : Il s’agit de la taille de la carabine (la largeur à l’intérieur du canon), semblable au calibre utilisé pour les carabines et les armes de poing. Il est basé sur le nombre de boules de plomb rondes de diamètre d'alésage égal à une livre.

  • Glock : Une série d’armes de poing semi-automatiques populaires conçues et fabriquées par la société autrichienne Glock Ges.mbH (ou GLOCK).

  • Déclencheur de cheveux : Un déclencheur qui peut être tiré (ou "pauses") avec une pression faible et un toucher extrêmement léger.

  • Magazine de grande capacité : dans la plupart des juridictions, il s’agit d’un magazine de plus de 10 disques. Certains magazines de grande capacité peuvent contenir jusqu'à 100 cartouches. Remarque: de nombreux pistolets semi-automatiques modernes ont des magasins pouvant contenir entre 15 et 18 cartouches; Les fusils modernes semi-automatiques sont livrés en standard avec des chargeurs de 20 à 30 cartouches.

  • Pointe creuse : balle à nez concave conçue pour augmenter l’expansion et la fragmentation lors de la pénétration d’une cible solide. Fait plus de dégâts internes à la cible, mais est considéré comme plus sûr pour les passants innocents qui pourraient autrement être frappés avec une balle qui traverse une cible.

  • Magazine : Un conteneur contenant des cartouches ou des cartouches sous la pression d'un ressort pour être introduit dans la chambre d'un pistolet. Les magazines sont généralement détachables et rechargeables. Avec une arme semi-automatique ou automatique, un chargeur complet est inséré dans le pistolet, le marteau est armé et des cartouches sont automatiquement chargées dans la chambre du pistolet à partir du chargeur au moment où il tire.

  • Pistolet : Un type d’arme de poing qui tire des balles. C'est une petite arme à feu, portable et dissimulable, conçue pour être tirée facilement d'une ou deux mains. Ils peuvent être à un coup, semi-automatiques ou entièrement automatiques sous la forme d'un pistolet mitrailleur. Glocks, revolvers, snubbies et Desert Eagles sont tous des pistolets.

  • Poignée pistolet : poignée supplémentaire attachée à une carabine ou à un fusil de chasse derrière la détente, comme sur un pistolet.

  • Point Blank : La distance à laquelle une arme à feu peut être directement dirigée vers une cible sans se soucier de sa trajectoire. Cru venir de la vieille terminologie des archers en Angleterre et en France, faisant référence à la pratique menée avec des cibles crâne de taureau blanc. Point blanc ou «point blanc» signifiait que l'archer se tenait très près de la cible et pouvait facilement diriger leur arc directement vers le blanc du crâne du taureau.

  • Transfert de partie privée : achat d'une arme à feu de seconde main vous permettant d'échanger de l'argent pour une arme à feu lors d'une fête privée, sans poser de questions, comme lors d'une exposition d'armes à feu. Certains états exigent la tenue de registres pour de tels achats, mais la plupart d’entre eux ne le font pas.

  • Recul : On parle souvent du «coup de pied» d'une arme à feu ou de la force en arrière exercée par l'arme lorsqu'elle tire. Plus la balle est lourde et plus elle sort du canon rapidement, plus le recul est important.

  • Revolver : une arme de poing ou un pistolet avec un cylindre à plusieurs chambres (tenant généralement six à huit coups) qui tourne à chaque pression de la gâchette. Si vous avez déjà vu un western, ils utilisent tous des revolvers. Les revolvers à «action simple» vous obligent à réarmer manuellement le marteau avant de tirer à chaque tour.

  • Carabine : une arme à canon long tirée à l'épaule et utilisée pour le tir de précision. Le canon a des rainures à motif hélicoïdal taillées dans les parois de l'alésage (à l'intérieur du canon), un processus connu sous le nom de «fusilage». Il en existe de nombreuses variétés, notamment l'action du boulon, semi-automatique et automatique.

  • Round : Une unité complète de munitions (également connue sous le nom de cartouche) qui a un boîtier, une amorce, un propulseur et un projectile.

  • Sécurité : mécanisme sur les armes à feu modernes qui empêche le déclenchement de la gâchette d'une arme à feu, empêchant ainsi le déclenchement de l'arme. En règle générale, la sécurité doit toujours rester active jusqu'à ce qu'un utilisateur soit prêt à utiliser son arme.

  • Spécial samedi soir : terme familier utilisé pour désigner toute arme de poing peu coûteuse, en particulier un très petit pistolet qui peut facilement être dissimulé dans votre poche. Ils ont aussi parfois été appelés «spéciaux de suicide».

  • Fusil à canon scié : Un fusil dont le canon a été raccourci à moins de 18 pouces (souvent en le sciant) ou un fusil dont la longueur totale est inférieure à 26 pouces. Ces types d’armes sont soumis à des restrictions fédérales.

  • Portée : tube grossissant fixé au sommet d’une carabine, d’un fusil de chasse ou d’un pistolet permettant au tireur de voir et de viser une cible lointaine plus facilement.

  • Semi-automatique : arme à feu à chargement automatique . Il tire une balle à chaque fois que la gâchette est tirée, mais effectue également toutes les étapes mécaniques nécessaires pour préparer une autre balle à tirer. Une fois le chargeur chargé dans un pistolet semi-automatique et le pistolet armé, l’utilisateur peut appuyer sur la gâchette à plusieurs reprises pour tirer des balles jusqu’à ce que le chargeur soit vide.

  • Coquilles : Un terme populaire en argot pour désigner les restes d'une enveloppe. Aussi, parfois utilisé pour décrire les munitions de fusil de chasse.

  • Fusil à pompe : une arme à feu tire des groupes de petites pastilles ou de très grosses limaces au lieu de balles. Ils sont conçus pour tirer à courte distance sur des cibles se déplaçant rapidement, comme des oiseaux, des cerfs ou des lapins.

  • Silencieux : terme d'argot désignant un suppresseur. Ce dispositif est fixé à l'extrémité du canon d'un pistolet et réduit le son de sa décharge ou modifie les caractéristiques du son pour le rendre moins intense. Ils sont étroitement contrôlés par la loi fédérale.

  • Snubby : argot pour un revolver avec un canon très court. Ils peuvent être considérés comme des «promotions du samedi soir» (voir ci-dessus).

  • Puissance de freinage : terme souvent utilisé pour décrire la capacité d'une munition à provoquer l'incapacité d'un être humain ou d'un animal à la suite d'une balle. C'est un terme imprécis, mais en gros, une cartouche ou une cartouche avec une puissance de freinage élevée fait plus de dégâts pour chaque coup qu'une balle avec une puissance de freinage inférieure. Les rondes d’autodéfense sont généralement commercialisées comme ayant un pouvoir d’arrêt élevé.

  • Achat de Strawman : Lorsque quelqu'un d'autre achète une arme à feu pour vous, il vous la remet pour un prix beaucoup plus bas ou des frais minimes. C'est illégal, mais il est difficile de s'arrêter dans des États où les transferts de parties privées ne sont pas réglementés.

  • Délai d'attente : Le délai légal entre l'achat d'une arme à feu et sa réception, de sept à 25 jours. Il est conçu pour donner aux responsables de l'application de la loi le temps de procéder à une vérification des antécédents de l'acheteur et offre une période de réflexion permettant de prévenir les actes impulsifs de violence et de suicides.